Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de François MUNIER

Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021

14 Février 2022 , Rédigé par François MUNIER Publié dans #Histoire, #Philatélie, #Moyen-Âge

De 1988 à 1993, la plupart des émissions de timbres à caractère historique concernent le bicentenaire de la Révolution française.

En 1991, un timbre rend hommage à Gaston Fébus (1331-1391)

Le Moyen-Âge revient en 1994, à l'occasion des relations culturelles France-Suède. La Poste émet cinq timbres, dont deux représentent des extraits de la tapisserie de Bayeux.

 

 

 

En 1996, un timbre (pas très réussi à mon avis), représente la maison de Jeanne d'Arc à Domrémy.

Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021

La même année, un premier timbre d'une mini-série "De la Gaule à la France" évoque le baptême de Clovis. Le timbre suivant sera consacré à saint Martin en 1997.

Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021

La série "Personnages célèbres" de 1997 est consacrée aux héros d'aventure dont le légendaire Lancelot des chansons de geste.

En 2003, c'est le tour d'Esmeralda, l'héroïne du roman de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris

Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021

Des émissions suivantes sont consacrées à

La Jurade de Saint-Émilion (1999)

Richard Coeur de Lion (1999)

Aliénor d'Aquitaine (2004)

Le rabbin Rachi (2005)

Avicenne (2005)

René d'Anjou (2009)

Jeanne d'Arc (2012).

Le pèlerinage des Saintes-Maries de la mer (2015)

La cathédrale d'Amiens (2020)

Notre-Dame de Paris, bloc de 4 timbres (2020)

Notre-Dame de Paris, feuillet 2021

Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021

Plusieurs timbres sont consacrés à des monuments :

L'abbaye de Moutier d'Ahun (1997)

L'abbaye de Citeaux (1998)

La cathédrale de Reims (2011)

Notre-Dame de Paris (2013)

La collégiale de Melun (2013)

La cathédrale d'Amiens (2020)

Notre-Dame de Paris, bloc de 4 timbres (2020)

L'université de Montpellier (2020)

Notre-Dame de Paris, feuillet 2021

Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021

En 2012, la Poste inaugure une nouvelle série historique, avec deux nouveautés :

- l'accent est mis sur les grandes dates, plutôt que sur les personnes

- le rôle des femmes est souligné.

2012 : la bataille de Vouillé et sainte Geneviève

2013 : les batailles de Muret et Tournoël

2014 : saint Louis et la bataille de Bouvines

2015 : Charlemagne

(2016 : Catherine de Médicis et le Camp du drap d'or)

2017 : Anne de Beaujeu et le traité de Picquigny

(2018 : Marie-Thérèse d'Autriche et le traité des Pyrénées)

(2019 : Louise de Savoie et Marguerite d'Autriche, la paix des Dames)

2020 : Mathilde de Flandre et Guillaume le Conquérant

2021 : Louis XI et Jeanne Hachette

Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021

Parallèlement, la Poste émet des timbres pour des anniversaires ou évènements particuliers :

2013 : Bernard de Clairvaux

2014 : Anne de Bretagne

2020 : sainte Odile

2020 : réémission du timbre Du Guesclin de 1961, dans un bloc-feuillet à 9 euros !!

Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021
Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021

Cas particulier : un timbre de 1996 présente la civilisation des Arawaks, chère au président Chirac.

Le Moyen-Âge dans la philatélie française, de 1989 à 2021

Récapitulation :

Le Moyen-Âge n'est pas oublié, même si on peut regretter que l'accent soit mis plus sur les individus (masculins) que sur les événements.

Regret n° 2 : Beaucoup de timbres sont avec surtaxe (de bienfaisance) et sont destinés à finir dans des albums sans passer par la case "courrier".

Classe Catégorie 1-Troisième république 2- Vichy 3- Quatrième République 4- Cinquième République 1958-1981 5- Cinquième République 1982-2001 6- Cinquième République 2002-2021
Bienfaisance Combattant·e·s   1 1 2    
  Fiction         1  
  Littérature     3 3   1
  Personnalités politiques     1      
  Religion     2 1    
  Souverains     4      
Ordinaire Bienfaiteurs et mécènes   1        
  Combattant·e·s 1     3 3 2
  Conflits, batailles     1 1   4
  Littérature 1   1      
  Médecine           1
  Monuments 1   3 2 2 11
  Musique         1  
  Organisations privées         1  
  Personnalités politiques     1      
  Religion     1 1 1 4
  Sciences           1
  Souverains       10 5 10
  Traités     1 1 2 1
  Villes       1    
  (vide)         1  
Philatélistes Combattant·e·s           1
  Souverains           1

Voilà, j'espère avoir été exhaustif. Volontairement, je n'ai pas mentionné les très nombreux timbres représentant des monuments (châteaux-forts, églises, etc..) de cette période, ni les œuvres d'art (enluminures, etc..), sauf lorsqu'il s'agit de célébrer leur anniversaire ou celui de leur auteur.

En conclusion, malgré des variations dans la politique d'émission, le Moyen-Âge n'a jamais été oublié ou occulté, et notamment pas Clovis. Même si ces émissions sont désormais un peu noyées dans la pléthore actuelle.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article